Leviathan

by Jules Wysocki

supported by
/

about

Il fait bouillir le fond de la mer comme une chaudière
Il l'agite comme un vase rempli de parfum.

Il laisse après lui un sentier lumineux ;
L'abîme prend la chevelure d'un vieillard.

Sur la terre nul n'est son maître,
Il a été créé pour ne rien craindre.


Le Léviathan.

- Job -

lyrics

Pour l'heure, une voix s'élève, seule.

Dans l'océan de nos clameurs
Sans cri l'âme meurt
Échoués les sons en cacophonie
Résonnent d'un ventre en aphonie

Sa rumeur est une marée
Montante d'histoires narrées
De chacun faisant corps
Avec la Bête béante encore.

Une mer de mots en son ventre se mêlent
Indistincte rumeur de plusieurs qui bêlent
Des piaillements d'enfants aux râles informes
Toutes les clameurs sont à l'origine d'un homme

Le Léviathan se sur-humanise
En bête du tout autre,
Inhumaine et unanime.


Elle avale ayant faim
Tout et surtout le poète
Desquamé de sa peau d'être
Invoquant l'écriture et sa fin

Si chacun se révèle
Tous se réveillent

Une fois franchi ce seuil
D'écoute précédant
Un appel les aidant
Son regard est une voix œil

« Sur terre nul n'est son maitre »
Seul subordonné à l'Être
Frappé de stupeur il faut
son crane de léviathan fendre
Et de sa peau une tente tendre
Pour célébrer l'arrivée
En ce qui se sera révélé.

D'un chaos de cris fuyants
Se crée une harmonie enfouie
De soi trouvant sa chanson
D'opéra à partir de cent sons

Sortant de délirants sillons
Les sirènes s’étendent à contre courant
Mélopée émise depuis longtemps
Le temps s’en retourne de l’avenir
Au commencement vient avant
Tout immense son à l’origine
Qui s’entendent d'entre nous.

Si le Léviathan avale l'âme
C'est la vie en aval d'un mal
Si la voix féminine de chacun
S'entend se dévoile le caché

Une voix avant d’être vu
Sort de son mutisme tue
Tu es, tu es la voix autre
Qu’elle-même naissant d’archipels
Des voix décapitées
D’enfants sans masque
Faisant accéder à travers l’Hymne
Au chant pur né d’une Femme
Des bas fonds aux hauts fonds
Dans une mer submergée
Comme la fin d’une écriture
Comme son recommencement
Sans fin, sans cap
Promesse de cris à réécrire.

Une harmonie née
Une et unique

D'aménité ensemble
Un et unisson.

Aux confins d'un monde de silence
(...)

Sylvestre Leservoisier


---
Diffusion:

- "Hôtel Paradoxe" sur Radio Libertaire
- FIMU de Belfort 2015
- Festival "En chair et en son": Buto/acousmatique 2015
- Festival "Plage(s) Sonore(s)" à Evreux

---
Crédit visuel:
Gustave Doré; "La destruction du Léviathan", 1865

credits

released February 2, 2011
Avec la voix de Sylvestre Leservoisier

tags

license

all rights reserved

about

Jules Wysocki Paris, France

A LIRE AVANT TOUTE ÉCOUTE:

LES PIÈCES PRÉSENTES ICI SONT A ÉCOUTER AU CASQUE OU SUR DE BONNES ENCEINTES.
---
JE VOUS RECOMMANDE ÉGALEMENT DE LES RECEVOIR LES YEUX FERMÉS.
---
BONNE ECOUTE.
---
Jules Wysocki est compositeur Francais de musique concrète et éléctro-acoustique.
---
... more

contact / help

Contact Jules Wysocki

Streaming and
Download help